29/08/2010

ALCHIMIE DE LA DOULEUR

ALCHIMIE DE LA DOULEUR

L'un t'éclaire avec son ardeur,
L'autre en toi met son deuil, Nature !
Ce qui dit à l'un : Sépulture !
Dit à l'autre : Vie et splendeur !

Hermès inconnu qui m'assistes
Et qui toujours m'intimidas,
Tu me rends l'égal de Midas,
Le plus triste des alchimistes ;

Par toi je change l'or en fer
Et le paradis en enfer ;
Dans le suaire des nuages

Je découvre un cadavre cher,
Et sur les célestes rivages
Je bâtis de grands sarcophages.

Charles Baudelaire

12:40 Publié dans Poésie, | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Alchimie de l'amour
des corps sans détour
prennent les plaisirs
que leur donne le désir
....
amicalement

Écrit par : aramis- etc... | ` 2010-08-29 à 12.50:18 `

Répondre à ce commentaire

Je ne connaissais pas cette poésie...bonne journée à toi la rocheloise...

Écrit par : le Pierrot | ` 2010-08-30 à 10.28:55 `

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.