11/06/2010

LES YEUX D'ELSA

Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire

À l'ombre des oiseaux c'est l'océan troublé
Puis le beau temps soudain se lève et tes yeux changent
L'été taille la nue au tablier des anges
Le ciel n'est jamais bleu comme il l'est sur les blés

Les vents chassent en vain les chagrins de l'azur
Tes yeux plus clairs que lui lorsqu'une larme y luit
Tes yeux rendent jaloux le ciel d'après la pluie
Le verre n'est jamais si bleu qu'à sa brisure

Mère des Sept douleurs ô lumière mouillée
Sept glaives ont percé le prisme des couleurs
Le jour est plus poignant qui point entre les pleurs
L'iris troué de noir plus bleu d'être endeuillé

Tes yeux dans le malheur ouvrent la double brèche
Par où se reproduit le miracle des Rois
Lorsque le coeur battant ils virent tous les trois
Le manteau de Marie accroché dans la crèche

Une bouche suffit au mois de Mai des mots
Pour toutes les chansons et pour tous les hélas
Trop peu d'un firmament pour des millions d'astres
Il leur fallait tes yeux et leurs secrets gémeaux

L'enfant accaparé par les belles images
Écarquille les siens moins démesurément
Quand tu fais les grands yeux je ne sais si tu mens
On dirait que l'averse ouvre des fleurs sauvages

Cachent-ils des éclairs dans cette lavande où
Des insectes défont leurs amours violentes
Je suis pris au filet des étoiles filantes
Comme un marin qui meurt en mer en plein mois d'août

J'ai retiré ce radium de la pechblende
Et j'ai brûlé mes doigts à ce feu défendu
Ô paradis cent fois retrouvé reperdu
Tes yeux sont mon Pérou ma Golconde mes Indes

Il advint qu'un beau soir l'univers se brisa
Sur des récifs que les naufrageurs enflammèrent
Moi je voyais briller au-dessus de la mer
Les yeux d'Elsa les yeux d'Elsa les yeux d'Elsa


Louis ARAGON 

03:45 Publié dans Amour | Lien permanent | Commentaires (17)

Commentaires

C'est encore moi... ma ch'tite Marie très beau texte il pourrait être de toi
Bon samedi et dimanche en repos excellente semaine par la suite avec du beau temps ici c’est la pluie et les orages pfff !
A bientôt je reviendrai comme d’habitude j’espère
Bisous tendres !
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO! | ` 2010-06-11 à 10.27:15 `

Répondre à ce commentaire

Bonjour Marie Plus naturels je préfère les phrases en prose.L'amour est si simple.
Gros bisous Mary de ATG et DUKE.
Doux we

Écrit par : DUKE | ` 2010-06-12 à 10.01:46 `

Répondre à ce commentaire

Bonjour Marie ,
A l'amour tumultueux de ce couple mythique, fait de vagues passionnelles en distance profonde ,mais son étoile brille dans l'éclat de ses yeux .
Bisous .

Écrit par : françoisedu80 | ` 2010-06-12 à 14.10:31 `

Répondre à ce commentaire

B'jour vous deux. Je passe pour vous souhaiter un bien beau dimanche.
Si j'étais là, nous irions faire une p'tite promenade le long de la mer, prendre l'air et regarder au loin les vagues.
Puis un p'tit verre, bien sûr, sur le port.
Ensuite manger un p'tit bout dans un des ses restaurants magique, à la terrasse pour profiter d'un léger courant d'air doux.
Terminer par le pause café un peu à l'écart mis à l'ombre, mis au soleil et profiter aussi des derniers rayons vivifiant.
Pas aller dormir trop tard pour le lendemain aller à la pêcher au huitres.
Tiens je me fais tout un programme hein.
Bon, allez j'arrête de rêver, la vraie vie "beurk" est là.
Passer une bonne journée, bisous à tous deux.

Écrit par : Electron libre | ` 2010-06-13 à 10.42:55 `

Répondre à ce commentaire

Bonjour chère Marie Je suis très heureuse de savoir que tu changes d'opérateur.
J'aurai peut-être plus de chance pour venir te rendre visite. Je ne sais pas ce qu'il se passe. Ta page bloque et j'ai toujours des difficultés pour te mettre un commentaire. Je ne comprends pas pourquoi, il n'y a que chez toi ? Il y a beaucoup de pubs, c'est peut-ête une des raisons ?
Bref, j'y suis arrivée.
Joli poème de Louis Aragon un de mes préférés.
Que ton dimanche se passe en douceur chère Marie.
Nous t'embrassons bien fort et nous pensons bien à toi.

Écrit par : Mousse | ` 2010-06-13 à 11.03:59 `

Répondre à ce commentaire

Bonjour chère Marie
Aragon a beaucoup aimé Elsa pour lui faire de tels poêmes ,celui-ci est sublime !!!
Tu ne connaissais pas "rigoler les fesses"? c'est une expression de chez nous pour dire que l'on se marre très fort,et mon ami Dijeux d'cacoules est passé maître en la matière pour nous faire rire ,il ne parle que patois mais le vrai patoisan,c'est mon grand ami dans la vie ,nous sommes une petite bande de joyeux lurons avec mon petit frère Jacques Leroux, momo, Liliane stéphanie et nj ,c'est la bande que nous sommes dans la vie et nous essayons d'intégrer Mousse ,nous lui apprenons le patois ,on s'amuse comme on peut et ça fait de mal à personne
Voilà ma belle tu connais tout
.Ceci dit je suis ravie de te revoir et de savoir que ton beau blog continue à tourner aussi bien
Je te souhaite un bon dimanche en te remerciant pour ton passage
Gros bisous Méline

Écrit par : mel-and-tof | ` 2010-06-13 à 14.02:36 `

Répondre à ce commentaire

merci!!!!

Écrit par : Michaeline | ` 2010-06-13 à 16.05:18 `

Répondre à ce commentaire

Coucou Marie Très joli texte d'Aragon. Merci pour ton passage sur mon nouveau blog. A bientôt. Bizzz

Écrit par : Jicé | ` 2010-06-13 à 19.43:20 `

Répondre à ce commentaire

Bonjour Marie Que cette semaine te soit bénéfique.
Bisous de ATG et DUKE

Écrit par : DUKE | ` 2010-06-14 à 10.26:03 `

Répondre à ce commentaire

Bonjour Marie Un petit air de jazz et des bisous rythmés.
ATG et DUKE

Écrit par : DUKE | ` 2010-06-15 à 10.04:07 `

Répondre à ce commentaire

Bonjour Marie, J'adore Aragon,les yeux d'Elsa est un
poême à thèses,Aragon qui était fou
d'Elsa,j'ai fais une thèse sur l'oeuvre
d'Aragon ...J'avais bien été noté ...
Je reviens tout doucement,pas le top,
mais j'avance .... bonne aprem à toi,
bises de Mimi.

Écrit par : Mimi du Sud | ` 2010-06-15 à 15.02:59 `

Répondre à ce commentaire

J'avoue ... Ou j'avoue pas ...
Allez j'y vais lol, je n'avais jamais lu Aragon et honnêtement je ne savais pas qui c'était, si le nom le dit quelque chose mais à part ça ...
J'ai comme l'impression que je vais encore faire des découvertes, même à mon âge.
Ben oui, tu vois Marie, un p'tit gars issu d'une famille divorçée qui aimait "courir" dans la rue étant jeune et un peu moins jeune d'ailleurs, un "titi", un gavroche de chez nous, un gamin des rues ...
Oh, je me plains pas, j'ai eu la richesse de l'expérience, je sais ce que la vie donne et prend et ça c'est quelque part le plus important non ???
Allez gros bisous à tous deux.

Écrit par : Electron libre | ` 2010-06-15 à 19.39:08 `

Répondre à ce commentaire

Bonjour Marie Savoir écouter est un don du ciel.
Bisous de ATG et DUKE

Écrit par : DUKE | ` 2010-06-16 à 10.15:49 `

Répondre à ce commentaire

bonjour ma p'tite marie un très beau texte d'aragon
les yeux ne sont ils pas le reflet de l'âme
tout gros bisous passe une bonne après midi
par rapport à ton com
oui mais le plus tard possible si dieu le veut

Écrit par : Anne Bilou | ` 2010-06-16 à 15.42:39 `

Répondre à ce commentaire

Bonjour douce Marie
Merci d'être passée ,tu sais que tu es toujours la bienvenue
Aragon était un grand amoureux d'Elsa ,un amoureux comme il n'en existe plus !!!
Bonne soirée ma douce amie
Gros bisous Méline

Écrit par : mel-and-tof | ` 2010-06-16 à 16.17:32 `

Répondre à ce commentaire

bin je vais pas te mentir , des fois j'ai mal à en crever d'avoir perdu mon mec puis après , cela s'améliore, il me faut du temps comme nous tous!!!!
bises de BOUBOU!!!
Merci Marieke!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Michaeline | ` 2010-06-16 à 16.32:10 `

Répondre à ce commentaire

Bonsoir ma belle Je suis bien triste encore ce soir,j'ai deux de mes
amies qui viennent de perdre la totalité
de leur maison sur Draguignan ,c'est un
vrai malheur,et il y a déja 19 morts,et
12 disparus,c'est affreux...
Je te souhaite une bonne soirée,Marie,
Gros bisous de Mimi ta cigale ....

Écrit par : Mimi du Sud | ` 2010-06-16 à 21.58:18 `

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.