29/03/2009

Le roman inachevé

J’étais celui qui sait seulement être contre
Celui qui sur le noir parie à tout moment
Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre.
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre.
Que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant.
Que serais-je sans toi que ce balbutiement.

 

liens_conflits_couple1


Un bonhomme hagard qui ferme sa fenêtre
Un vieux cabot parlant dans anciennes tournées
L’escamoteur qu’on fait à son tour disparaître
Je vois parfois celui que je n’eus manqué d’être
Si tu n’étais venue changer ma destinée
Et n’avais relevé le cheval couronné

 

20071217180416_s_rie_banc_public_couple_au_chien_1_sur_1_

Je te dois tout je ne suis rien que ta poussière
Chaque mot de mon chant c’est de toi qu’il venait
Quand ton pied s’y posa je n’étais qu’une pierre
Ma gloire et ma grandeur seront d’être ton lierre
Le fidèle miroir où tu te reconnais
Je ne suis que ton ombre et la menue monnaie


un_couple_parfait_1


J'ai tout appris de toi sur les choses humaines.
Et j'ai vu désormais le monde à ta façon.
J'ai tout appris de toi comme on boit aux fontaines
Comme on lit dans le ciel les étoiles lointaines.
Comme au passant qui chante,

 on reprend sa chanson.
J'ai tout appris de toi jusqu'au sens de frisson.


 

8gustau4


J'ai tout appris de toi pour ce qui me concerne.
Qu'il fait jour à midi, qu'un ciel peut être bleu
Que le bonheur n'est pas un quinquet  de taverne.
Tu m'as pris par la main, dans cet enfer moderne
Où l'homme ne sait plus ce que c'est qu'être deux.
Tu m'as pris par la main comme un amant heureux.

 

749003

  

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre.
Que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant.
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre.
Que serais-je sans toi que ce balbutiement.

 

chemin_sous_bois



Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes.
N'est-ce pas un sanglot que la déconvenue
Une corde brisée aux doigts du guitariste

 

untitled578


Et pourtant je vous dis que le bonheur existe.
Ailleurs que dans le rêve,

 ailleurs que dans les nues.
Terre, terre, voici ses rades inconnues.

 

                                   Louis Aragon

22:43 Publié dans Poésie, | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

COUCOU, ma belle, tes desing son toujours superbe ainsi que tes textes. Gros bisous

Écrit par : cheera/marie | ` 2009-03-30 à 06.45:14 `

Répondre à ce commentaire

Coucou Marie, Un texte mis en musique par Jean Ferrat, sublime, j'adore. Belle journée, bisousss.

Écrit par : tede | ` 2009-03-30 à 08.47:20 `

Répondre à ce commentaire

Coucou Marie Ce fut un plaisir pour moi aussi d'un parler avec toi.
Tout s'arrange pour le mois de juillet, il y aura de la place pour nous dans le chalet, je te remercie de tout coeur pour ton invitation.
Je commence à décompter les mois... 3 mois 1/2 cela passera vite et une occasion unique de pouvoir se rencontrer. Ce sera une joie profonde pour nous.
Que la journée te soit agréable, chez nous elle est printannière.
Gros bisous
Papy

Écrit par : Freddy | ` 2009-03-30 à 09.21:23 `

Répondre à ce commentaire

Bonjour Marie oui,le bonheur existe,
car je vais bientot faire mes
28 ans de mariage dans une semaine,
et il y a toujours du bonheur entre
moi,et mon mari...le bonheur existe...
Bisous à toi,ma belle
Mimi.

Écrit par : Mimi du Sud | ` 2009-03-30 à 10.55:39 `

Répondre à ce commentaire

Bonjour Marie Aujourd'hui c'est St Duke.Quatre ans d'existence de jazzfan.
Bizzzz
Duke

Écrit par : DUKE | ` 2009-03-30 à 14.21:32 `

Répondre à ce commentaire

Que serais-je sans toi... ...un air que me fredonne dans la tête les magnifiques poèmes d'Aragon, le "Que serais-je sans toi" de mon ami Jean Ferrat.Oui le bonheur existe et je l'ai rencontré sur ton blog et merci mille fois de m'avoir rendu heureux hier à l'occasion de mon anniversaire que tu es venue me souhaiter avec tant de gratitude et de spontanéité.Du fond du coeur merci à toi,dont ton passage m'a permis de te connaître un peu...Amitiés et ton blog est merveilleux de tendresse et d'harmonie.Bisous.

Écrit par : Michel | ` 2009-03-30 à 19.49:45 `

Répondre à ce commentaire

Que serions nous sans tes jolis posts.? Très jolie chanson.. J'adore. Bonne semaine à toi. Kissss

Écrit par : Jicé | ` 2009-03-30 à 19.57:40 `

Répondre à ce commentaire

Le bonheur est tellement facile à trouver et tellement ingrat parfois...
en tout cas un superbe texte d'Aragon
re tout gros bisous ma p'tite Marie

Écrit par : Anne | ` 2009-04-01 à 09.22:43 `

Répondre à ce commentaire

Bonsoir
Jean Ferrat a tellement bien chanté ce poême d'Aragon
Bonne nuit MEL

Écrit par : MEL-and-tof | ` 2009-09-29 à 23.51:41 `

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.